Collectif de Résistance au Traité de Lisbonne

Agenda, anciennes annonces

11 octobre 2008

Manifestation des ATTACs d'Europe : Soutien à l'initiative irlandaise « No Means No. For a democratic Europe. »

En Belgique : rassemblement à 14h30 devant la Bourse, à Bruxelles.

Samedi 31 mai, à 10 H, à Liège

Où nous conduit l'Union Européenne ? Pouvoir d'achat, sécurité sociale, services plublics, emploi, conventions collectives, traité de Lisbonne, ... régression sociale !

Orateurs :

Organisateur : Collectif contre la régression sociale imposée par l'Union Européenne. Plus d'info.

À la Centrale Générale FGTB, Place Saint-Paul 13, Liège.

Mercredi 14 mai à Namur (14 heures), au parlement wallon

Lire ce communiqué du CR-TL.

Mercredi 30 avril 2008 à partir de 17 heures

Veille de 1er Mai Unitaire sur le thème « Une Autre Europe pour de Meilleurs Services Publics ».

Au programme :

Organisé par l'UAG (Une Autre Gauche) et d'autres associations.

Lieu : Salle Article 23 asbl, 1 Place Emile Dupont, 4000 Liège.

vendredi 7 mars à 20 heures

Traité de Lisbonne : On ne nous bâillonnera pas. Nous avons trop de bonnes raisons pour nous y opposer.

Conférence/débat organisée par le GRAPPE asbl dans le cadre des « rencontres / débats, balises pour l’Après développement » le vendredi 7 mars à 20 heures dans le Grenier de la Maison de l’Ecologie, 26 rue basse Marcelle à Namur.
PAF : 5 EUR (3 EUR étudiants, sans-emploi ou personnes ayant de faibles revenus). Gratuit pour les membres du Grappe.

Avec la participation notamment de Paul Lannoye, Député européen honoraire, de Céline Delforge, Députée bruxelloise et d’Inès Trépant qui quant à elle nous présentera le Traité de Lisbonne.

Cette soirée sera aussi l’occasion d’informer sur les différentes initiatives prises en Belgique pour réclamer une consultation populaire.

Le 13 décembre 2007, les chefs d’Etat et de gouvernement des 27 pays de l’Union européenne (UE) ont adopté à Lisbonne le « nouveau » traité européen. Il est maintenant proposé aux votes des différents parlements européens dont les sept parlements belges sans débat public, sans que les Députés aient reçu un mandat clair à cet égard. La France vient même de modifier sa loi constitutionnelle pour rendre cette forfaiture possible. Seule l’Irlande passera par une consultation populaire. En Belgique, le Gouvernement transitoire souhaite même positionner notre pays comme moteur du processus, par « une ratification rapide ».

Pourtant de nombreux observateurs et pas des moindres déclarent publiquement que ce Traité est bien le même que celui que les peuples français et hollandais ont rejeté en 2005 par référendum (1). Sous une forme différente (et beaucoup plus complexe encore), le « nouveau » traité de l’UE reprend la quasi intégralité du traité constitutionnel européen rejeté par les peuples français et hollandais en 2005 à l’occasion de referendums.

Le nouveau texte est abusivement présenté comme destiné seulement à améliorer le fonctionnement de l’Union européenne alors qu’il enferme l’Europe, les Etats-membres et les citoyens dans une logique ultra-libérale socialement destructrice et écologiquement mortifère. Il ne corrige en rien les carences fondamentales du fonctionnement de l’Union. Celui-ci reste foncièrement anti-démocratique. L’arrimage définitif à l’OTAN de même que la soumission à l’OMC, comme la confirmation du Traité Euratom, ne font qu’aggraver la situation. C’est de notre côté l’analyse que nous portons.

Parce que nous refusons que la construction européenne se développe sans les citoyens, parce que nous ne voulons pas enfermer notre avenir et celui de nos enfants dans un traité néolibéral dont l’adoption constitue un obstacle majeur pour la construction d’une Europe démocratique, solidaire et écologiste, nous avons choisi de donner à haute voix nos arguments.

Si vous souhaitez les entendre, en débattre avec nous, créer un espace européen ouvert sur un avenir plus citoyen, plus social et plus écologique, venez nous rejoindre à cette occasion.

mardi 26 février, 20h00

33ème Café politique de Rixensart.
Ecolo Rixensart vous invite à débattre de L’Europe et nous, citoyens :

Avec nos invitées :

Au café politique, on boit un verre, on échange ses idées. Venez dire les vôtres.

Au café « Le Chalet », Place de la Gare, 1330 Rixensart.

mercredi 20 février, 19h30

Débat : Démocratie et consultation populaire.
Le « Comité bruxellois pour une consultation populaire » organise un débat sur le Traité de Lisbonne : sa procédure de ratification (à ce jour anti-démocratique) et son contenu.
Les orateurs qui ouvriront le débat sont :

Au n° 61 de la rue de la Victoire à Saint-Gilles (pré-métro « Parvis », près de la Porte de Hal).

samedi 9 février 2008, 20h

Débat sur « le Traité modifiant le Traité sur l’Union Européenne » (Traité de Lisbonne) opposant Jean-Maurice DEHOUSSE et Rodolphe SAGEHOMME, Echevin CdH de Jalhay.
Salle de l’asbl « Beau-Mur », rue du Beau-Mur 48, 4030 Liège.